L'Iran représenté aux Oscars grâce au film "Les enfants du soleil"

Le film "Les enfants du soleil", dans lequel le réalisateur iranien Majid Majidi dénonce le travail des enfants, a été choisi pour représenter l'Iran aux prochains Oscars du cinéma.

La Fondation Al-Farabi pour le cinéma, chargée de choisir le film que la République islamique enverra au grand rendez-vous d'Hollywood en 2021, a annoncé dimanche avoir arrêté son choix sur cette oeuvre jetant une lumière crue sur la misère des enfants condamnés à travailler.

Remarqué en septembre à la Mostra de Venise, "Les enfants du soleil" suit plusieurs enfants dans les rues et le métro de Téhéran, où ils vivent d'expédients pour aider leurs familles tout en cultivant chacun un rêve secret.

Dans une interview accordée en septembre à l'AFP, Majid Majidi avait indiqué avoir choisi de prendre ses acteurs parmi des enfants des rues pour "montrer leurs capacités et leur humanité", à l'issue d'une sélection ayant duré "quatre mois" et au cours de laquelle 4.000 enfants avaient été auditionnés.

Majid Majidi est un habitué des festivals internationaux. Son film "Les enfants du ciel" avait été le premier film iranien sélectionné par l'association organisant la remise des plus prestigieux prix américains du cinéma pour concourir dans la catégorie du meilleur film étranger, en 1999.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK