L'Indonésie, hôte d'honneur d'Europalia d'octobre 2017 à janvier 2018

La princesse Astrid a rencontré le président indonésien Joko Widodo
La princesse Astrid a rencontré le président indonésien Joko Widodo - © BENOIT DOPPAGNE - BELGA

La mission qu'emmène la princesse Astrid cette semaine en Indonésie a beau être essentiellement centrée sur le volet économique, la responsable du festival culturel Europalia, Kristine De Mulder, est également du voyage. L'Indonésie sera en effet le pays à l'honneur du prochain festival bisannuel, du 10 octobre 2017 au 21 janvier 2018.

Le précédent ambassadeur d'Indonésie à Bruxelles avait exprimé son intérêt pour Europalia. La candidature a finalement été acceptée l'an dernier. Il s'agira du 4e pays asiatique mis à l'honneur. Dans ses jeunes années, le festival avait pour but de présenter l'Europe à l'Europe. Le premier pays en 1969 avait été l'Italie.

Europalia est organisé dans toute la Belgique et les régions limitrophes. Pour l'édition consacrée à l'Indonésie, Kristine De Mulder envisage de mettre en place des événements culturels dans d'autres villes européennes également (Lisbonne, Madrid, etc.). Sa présence au cours de la mission se justifie dans la mesure où, pour chaque Europalia, le programme s'élabore dans un climat "d'étroite collaboration entre l'équipe d'Europalia et celle du pays invité". L'organisatrice a ainsi pu rencontrer le président indonésien, Joko Widodo, mardi à la résidence de l'ambassadeur à Jakarta. Elle était accompagnée de la princesse Astrid qui a exhorté, au cours de la réception officielle belge mardi soir, les "esprits créatifs indonésiens" à saisir Europalia comme opportunité pour mettre leur pays en valeur au cœur de l'Europe.

Peintre belge Le Mayeur

Avant son discours, la princesse a visité en compagnie de la délégation officielle belge une petite exposition consacrée au peintre belge Le Mayeur (1880-1958) qui a vécu quelques années à Bali. Un musée lui est d'ailleurs dédié à Denpasar (Bali).

Comme pour chaque édition, Europalia Indonésie s'articulera autour de quatre piliers: le patrimoine, le contemporain, les échanges et les créations. Pour ces deux derniers, des échanges avec des artistes européens et indonésiens sont déjà prévus.

La précédente édition qui s'est bouclée le 31 janvier dernier et qui était consacrée à la Turquie a attiré près d'un demi-million de visiteurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK