L'hommage poignant de Patrick Bruel à son ami et "grand frère" Johnny Hallyday

Beaucoup de personnalités ce samedi dans l'église de la Madeleine à Paris pour rendre un dernier hommage au chanteur Johnny Hallyday. Après la note poétique de Jean Réno, avec la "Chanson des escargots qui vont à l'enterrement" écrite par Jacques Prévert, c'est l'hommage de Patrick Bruel qui a suscité l'émotion au sein de l'assistance.

Riche en anecdotes, amorcé par un "Mon Johnny" profond et ponctué par un "Que je t'aime" exprimé d'une voix presque tremblante, le tribut de Bruel a mis en lumière les liens forts tissés entre les deux hommes. Car depuis ce jour de 1984 où Monique Le Marcis le présente à Johnny au Zénith à Paris, les moments riches se sont multipliés, fraternels et bienveillants, de l'aveu même de Bruel.

Incrédulité, absence, vide, l'interprète de "La place des grands hommes" partage avec pudeur son ressenti. "Je n'arrive pas à imaginer qu'il n'y aura plus Johnny. Comme si on avait enlevé la tour Eiffel pendant la nuit. Sauf que tu me manqueras plus cruellement que la vieille tour ne le ferait", ajoute-t-il. Et d'honorer indirectement l'autre grand français disparu cette semaine :"Tu vas faire le voyage avec Jean d'Ormesson. Vous allez bien vous marrer". Sans aucun doute.  

Du rock, des bikers, des people... L'hommage à Johnny Hallyday en photos et vidéos

L'hommage populaire rendu ce samedi au chanteur Johnny Hallyday a, dès l'aube, été aussi intense qu'émouvant. Descente des Champs-Élysées devant des dizaines de milliers de fans, escorte de motards, tubes repris par ses musiciens, discours solennels et personnalités présentes en nombre... Nous vous proposons de revivre ici ces moments, en images.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK