L'administration pénitentiaire développe un "internet encadré" pour les détenus

L'administration pénitentiaire développe un "internet encadré" pour les détenus
L'administration pénitentiaire développe un "internet encadré" pour les détenus - © Capture d'écran

Les services informatiques de la direction générale des établissements pénitentiaires (DG EPI) sont en train de mettre la dernière main à un programme baptisé "Prison Cloud", qui permettra aux détenus de recevoir des informations générales sur la prison et d'accéder de manière réduite à internet.

Chaque détenu recevra une clé USB contenant un accès personnalisé à un intranet, en se connectant notamment grâce à leurs empreintes digitales. "Il sera possible de déterminer exactement à quoi le détenu peut accéder", ont souligné les responsables du projet vendredi lors de l'inauguration des nouveaux locaux de la DG EPI.

Les détenus recevront ainsi des informations sur la vie quotidienne de la prison, les activités qui y sont organisées, de même que des infos pratiques ou le règlement d'ordre intérieur.

Une partie encore plus personnalisée leur permettra de commander des cigarettes ou des boissons via l'e-shop de la prison, de suivre des formations à distance grâce à l'e-learning ou de préparer leur réinsertion en cherchant un emploi sur les sites du Forem ou du VDAB. Il ne leur sera par contre pas possible d'aller au-delà des sites qui leur sont autorisés.

Les mouvements des détenus sur cet intranet seront vérifiables en temps réel par l'administration.

La DG EPI estime que Prison Cloud devrait permettre aux prisons de faire des économies sur certains postes, en automatisant par exemple les commandes "cantine", ce qui conduira à recentrer les gardiens sur leurs missions d'accompagnement et d'encadrement des détenus.

Le projet, déjà présenté à la ministre de la Justice, devrait être testé début 2013 dans les prisons de Hasselt et Ittre.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir