Martin Buxant et Joan Condijts quittent L'Echo pour développer une chaîne d'information en continu

Martin Buxant et Joan Condijts quittent L'Echo pour développer une chaîne d'information en continu
2 images
Martin Buxant et Joan Condijts quittent L'Echo pour développer une chaîne d'information en continu - © Tous droits réservés

Le rédacteur en chef Joan Condijts et le journaliste politique Martin Buxant quittent L'Echo pour développer LN24, un nouveau média sous forme de chaîne d'information en continu. Cette chaîne sera diffusée dès 2019 "à travers plusieurs canaux de diffusion audiovisuels et digitaux", précise le communiqué. Des discussions sont d'ailleurs en cours avec Telenet, Proximus et Voo.

Ce projet représente entre 35 et 40 emplois et est soutenu par quatre partenaires privés : Belfius, Besix, Ice-Patrimonial et Giles Daoust (CEO de Daoust et Title Media). 

A quelques mois des élections

Le départ de Joan Condijts est immédiat. La direction de la rédaction a dès lors déjà entamé la recherche de son remplaçant et espère pouvoir présenter une nouvelle organisation rédactionnelle d'ici décembre. D'ici là, L'Echo sera dirigé par les rédacteurs en chef adjoints Anne-Sophie Bailly et Serge Quoidbach.

Martin Buxant continuera, lui, à faire des interviews politiques et rédigera une colonne hebdomadaire pour le journal. Il ne sera par contre plus présent à la rédaction de façon régulière. Il devient le rédacteur en chef de LN24.

Le fait que l'annonce tombe à quelques mois des élections de mai 2019 ne constitue "pas le scénario idéal", concède encore le CEO de Mediafin. "L'Echo, c'est plus de 60 journalistes et nous espérons réinstaurer une organisation rédactionnelle bien avant cela."

LN24 sera disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, en télévision et en ligne dans le courant 2019. Avec une collaboration privilégiée avec L'Echo? "Ce n'est pas du tout dans nos intentions", assure Frederik Delaplace.

Explications dans notre JT 13h de ce lundi 22 octobre:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK