Jeux vidéo: Duke Nukem fait son retour avec 13 ans de retard

RTBF
RTBF - © RTBF

Ils l'attendaient depuis plus de dix ans, les fans de Duke Nukem peuvent enfin rallumer leurs ordinateurs et consoles. Le grand militaire blond, musclé et armé de son gros pistolet automatique sera de retour l'année prochaine avec Duke Nukem Forever. On n'y croyait plus.

Attendu en 1998, Duke Nukem Forever devait être une suite à l'énorme succès du jeu vidéo de tir à la première personne, Duke Nukem 3D sorti en 1996. Commencé une année plus tard, le projet a constamment été reporté. Et pour cause, le développeur, 3D Realms, a jeté l'éponge après avoir connu la faillite.

Depuis, la firme Gearbox Software en a récupéré la production. Résultat : le premier niveau du jeu tant attendu a été présenté vendredi aux fans lors du salon du jeu vidéo, la Penny Arcade Expo 2010. Duke Nukem Forever devrait logiquement sortir dans le courant de l'année prochaine. Que les extra-terrestres et autres créatures du Dr. Proton recommencent à trembler, le militaire coiffé en brosse renaît de ses cendres pour les empêcher de conquérir la Terre.

Si les fans de la première heure peuvent se réjouir du retour du militaire friand d'armes à feu et de plastiques avantageuses, il s'agit d'un record en termes de longueur de production. Un record récompensé en 2003 d'un "Vaporware Lifetime Achievement Award". 3D Realms, développeur de l'époque, prenait avec humour le retard du jeu en annonçant sur son site : "Et oui, nous savons que le jeu prend beaucoup de temps à sortir. Il n'y a aucune plaisanterie que vous puissiez faire au sujet de la durée du développement du jeu que nous n'ayons pas déjà entendue".

Les retards de production sont légion

Non, Duke Nukem Forever n'est pas le seul programme informatique à jouer les prolongations au niveau de la production. Dans le jargon, on appelle ça un "development hell". Les jeux "Gran Turismo 5" et "Half Life 3" en constituent actuellement de beaux exemples. Repoussés pendant de nombreux mois, ils devraient, eux aussi, voir le jour ... un jour.

Mais tous ces programmes n'ont pas une fin aussi heureuse que celle de Duke Nukem Forever. A force de rester en production, certains logiciels ne sortiront tout simplement jamais. Citons à titre d'exemple "Dungeon Keeper 3" ou encore "Outcast 2", des jeux attendus par de nombreux fans restés sur le faim suite à l'annonce de l'annulation pure et simple des projets.

Mais ces "development hell" ne concernent pas seulement les jeux vidéo : les films ou séries TV peuvent aussi rester bloqués au stade de production, voire de post-production. Le film "Alien 3", par exemple, est lui aussi passé dans de nombreuses mains avant d'être finalement tourné sous la direction de David Fincher. "The Man Who Killed Don Quixote" de Terry Gilliam fait aussi partie de ces films dont la production a été annulée en 2000. Le film serait apparemment reparti en pré-production l'année passée.

Reste à voir si la qualité du produit fini sera à la hauteur de l'attente dans laquelle ont été plongés les fans pendant cette interminable production.

A. de C.

 

Duke Nukem Frever: captures d'écrans du jeu prises lors de la Penny Arcade Expo 2010

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK