Jean-Paul Belmondo et la RTBF, la séquence culte, le faux casting dans l’émission de Selim Sasson "Le carrousel aux images"

En 1964, Jean-Paul Belmondo est déjà une immense star. Selim Sasson, le monsieur cinéma de la RTBF à l’époque le reçoit dans son émission "Le carrousel aux images". L’idée est de faire une interview originale, sous la forme d’un casting. Goguenard, Jean-Paul Belmondo, à peine 30 ans, se glisse volontiers dans la peau d'un jeune premier. Et le résultat est à la hauteur du talent de l’acteur, et du présentateur. La séquence est culte et conservée dans nos archives Sonuma

Non, non, n’insistons pas, je préfère encore le sportif

Belmondo se présente, Sasson rétorque qu’il faudra changer ce nom… S’ensuit une série d’échanges, d’expressions faciales, de joutes verbales… Sur la possession du permis de conduire, la capacité à changer les vitesses… Selim Sasson ironisera sur les talents de déclamation de l’acteur : " Je vous demanderais bien si vous avez des notions de déclamation, je suppose que vous allez me dire que vous êtes grand prix du conservatoire ?". Ce à quoi le membre de "la bande du conservatoire" rétorque : "Exactement, prix d’excellence, à l’unanimité".


À lire aussi: "Je voulais être clown" : les quatre facettes de Jean-Paul Belmondo


Belmondo mettra en avant sa capacité à jouer autre chose que les sportifs, avant de sortir des lunettes de sa poche tandis que Selim Sasson, espiègle, improvise "Non, non, n’insistons pas, je préfère encore le sportif…" Avant de conclure en feignant de ne pas se souvenir du nom de cet acteur en herbe venu passer le casting.

Un grand moment à voir et à revoir avec l'acteur disparu ce lundi à l'âge de 88 ans, tout comme une autre interview réalisée lors de l'émission "Le carrousel aux images" consacrée au tournage de "Weekend à Zuydcoote". 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK