Jean-Claude Van Damme a fait le show au Festival du Film d'Ostende

Jean-Claude Van Damme présentait son nouveau film ce dimanche au Festival du Film d'Ostende. L'acteur est à l'affiche de "Lukas", un film franco-belge où il campe un anti-héros, torturé, prêt à tout pour sauver sa fille. Un genre assez éloigné des films d'arts martiaux auxquels il nous avait habitués.

>> À lire aussi : La critique de Hugues Dayez : "Lukas", avec un Jean-Claude Van Damme inattendu

Ses fans l'attendaient en nombre, et il semble qu'il ne les a pas déçus. Quelques pas de danse, l'un ou l'autre coup de pied retourné et plusieurs vannes bien placées... Jean-Claude Van Damme a, comme à son habitude, fait le show, avant d'inaugurer son étoile sur la digue d'Ostende.

Dans l'après-midi déjà, l'acteur belge avait été fidèle à lui-même en répondant aux journalistes lors d'une conférence de presse. Interrogé par la RTBF sur le sentiment que lui procure cette étoile installée sur le Walk of Fame de la digue, il a très vite digressé : "Je suis très, très content, mais je pense parfois un peu plus haut que ça et je me dis : 'Mais qu'est-ce qui va se passer dans 50 ans avec cette belle, belle Terre ?".

"Mon premier rêve, comme enfant de 9 ans, c'était de sauver la Terre. Pourquoi ? J'adorais le TV show, 'Tarzan', que je regardais avec mon père. Avec Johnny Weissmüller. À l'époque, c'était Johnny Weissmüller, le premier Tarzan. Et je savais déjà à l'âge de 8 ans qu'il y aurait un problème entre les êtres humains, les animaux et l'écologie. Et alors, donc, vers l'âge de 9 ans, c'était vraiment une prière énorme que j'ai faite. Et, enfin, je suis un acteur. Donc je suis très content, mais un rêve d'enfant est un rêve d'enfant."

Extrait de la conférence de presse :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK