Japon : des caméscopes 3D pour le grand public

RTBF
RTBF - © RTBF

Le géant de l'électronique grand public japonais Panasonic a présenté mercredi à Tokyo une gamme de camescopes grand public pour réaliser des vidéos personnelles en trois dimensions (3D), une évolution attendue après la commercialisation récente de téléviseurs adaptés à ce format.

Il s'agit, selon Panasonic, des premiers modèles grand public capables de capter des images vidéo en relief en qualité haute-définition, même s'il existe déjà par ailleurs des appareils photo numériques avec une fonction vidéo tridimensionnelle.

"L'année 2010 est celle de l'inauguration de la 3D", a insisté un directeur de la promotion de Panasonic, Shiro Nishiguchi.

Pour cette innovation, Panasonic a opté pour un concept modulaire, au moyen d'un objectif 3D optionnel qui vient se fixer indifféremment sur l'un des deux nouveaux caméscopes proposés au catalogue de la marque.

Pour enregistrer des images en trois dimensions, deux prises de vues simultanées sous deux angles différents sont en théorie nécessaires. De fait, l'objectif de Panasonic enferme dans un boîtier deux optiques espacées de quelques dizaines de millimètres, comme le sont les deux yeux d'un humain.

Les scènes ainsi tournées sont ensuite visibles en relief sur un téléviseur compatible, au moyen de lunettes spéciales qui filtrent les images pour chacun des deux yeux, à charge pour le cerveau de les recombiner pour percevoir la troisième dimension.

Les vidéos réalisées avec les camescopes 3D Panasonic seront également affichées en relief sur des modèles de TV émanant d'autres fabricants, si tant est qu'ils emploient une technologie similaire.

Avec ces produits, Panasonic, qui aligne par ailleurs toute une gamme d'équipements 3D professionnels, vise un très large public, notamment les jeunes parents qui collectionnent les vidéos de leurs enfants ou les vidéastes amateurs.

"Nous avons pu développer ces camescopes 3D grand public très rapidement grâce à notre expérience dans le domaine professionnel", a souligné Shiro Nishiguchi.

1490 euros à 1750 euros environ

Ces appareils seront disponibles au Japon fin août pour un montant allant de 1490 euros à 1750 euros environ, objectif 3D compris.

La 3D est actuellement à la mode, tant au Japon qu'en Europe ou aux Etats-Unis, du fait des progrès techniques et du succès de films de cinéma exploités sous cette forme.

Des éditions de longs métrages sur disques optiques au format Blu-Ray sont désormais disponibles et des chaînes de télévision thématiques en trois dimensions éclosent dans les bouquets par câble, satellite ou fibre optique. De plus en plus de défilés de mode, rencontres sportives et hauts événements sont désormais enregistrés en 3D.

Selon une récente étude japonaise, en 2015, un téléviseur sur deux vendu dans le monde sera compatible 3D, ce qui représentera 85 millions d'exemplaires.

Panasonic a indiqué récemment que tous ses futurs modèles de grandes dimensions seront capables de restituer les images en trois dimensions.

Les compatriotes de Panasonic, les groupes Sony, Sharp ou Toshiba proposent déjà ou s'apprêtent à commercialiser des TV 3D, à l'instar de leurs rivaux sud-coréens Samsung Electronics et LG Electronics.


AFP