Deux mauvaises nouvelles selon Benigni: la fin du monde et le retour de Berlusconi

"Seigneur, aidez-nous! ", ou quand Benigni se moque du retour de Berlusconi
2 images
"Seigneur, aidez-nous! ", ou quand Benigni se moque du retour de Berlusconi - © RAI

L'acteur italien Roberto Benigni a tourné en dérision la volonté de Silvio Berlusconi de se présenter à nouveau aux élections lundi lors d'une émission télévisée, affirmant que c'était une plus mauvaise nouvelle que l'imminente apocalypse prophétisée par les Mayas.

"Il est de retour. Seigneur, aidez-nous! ", s'est écrié Roberto Benigni, l'hyperactif réalisateur de la tragicomédie "La vie est belle", dans un sketch humoristique au sein d'une émission sur la Constitution italienne. "Je n'arrive pas à y croire. Il nous a bien eus! C'est comme dans un film d'horreur: quand tout semble calme, arrive le requin, la momie, Godzilla! " "Il n'a rien à perdre, il a déjà tout fait - orgies, avocats, mineures. Il se paie simplement du bon temps ! ", a ironisé Benigni. Roberto Benigni a aussi invité en plaisantant le Premier ministre Mario Monti à se joindre à l'émission et à annoncer faussement qu'il se présenterait aux élections rien que pour barrer la route à Silvio Berlusconi. M. Berlusconi, trois fois Premier ministre, s'est dit prêt à se retirer en cas de candidature de Mario Monti aux élections législatives, attendues en février.

Roberto Benigni s'est aussi amusé de l'ambition souvent affichée par Silvio Berlusconi de devenir un jour président de la République, disant qu'avoir ses portraits dans les bâtiments publics serait "la seule façon de voir sa tête dans un commissariat". Silvio Berlusconi a été condamné pour fraude fiscale en octobre et est actuellement en procès sous les accusations de relations sexuelles avec une prostituée mineure, que l'un et l'autre nient, et d'abus de pouvoir. 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK