Image fixe d'un monde qui bouge : réouverture du marché, entre joie et inquiétude

Réouverture du marché du midi, entre joie et inquiétude (format original en fin d'article).
2 images
Réouverture du marché du midi, entre joie et inquiétude (format original en fin d'article). - © Jean-Pierre Bauduin

Chaque jour, la RTBF vous propose le regard et la plume d’un photographe indépendant sur la crise que nous traversons. Un cliché et un texte publiés chaque jour en soutien à la presse, dans le cadre de "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés.


Comment la photographie peut communiquer son apport en considération de la crise du coronavirus ? Pour ma part, et dans ma subjectivité, j’envisage la photographie de manière documentaire et dans la tradition de la "street photography". Il ne s’agit pas de dénoncer ou d’encenser mais plutôt de décrire le monde réel.

Je me suis donc rendu à la réouverture du marché du midi, le dimanche 14 juin, suite à la mise en place des mesures de déconfinement. J’y ai observé les différents comportements humains, et je me suis intéressé à leur complexité. J’y ai ressenti de la joie. La joie des familles à sortir à l’extérieur, à rencontrer leurs amis, à faire leurs achats de consommation courante.

Inversement, j’y ai rencontré de l’inquiétude, principalement devant les mesures de prévention. Celles-ci sont encore très présentes malgré la sortie progressive de la crise. Mais, surtout, cette inquiétude est celle d’un avenir incertain, toujours menaçant.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK