Image fixe d'un monde qui bouge : quand le masque modifie notre perception

Avec cette jeune fille masquée dans la foule, la première chose à laquelle on pense c’est évidemment au Covid-19 (format original en fin d'article).
2 images
Avec cette jeune fille masquée dans la foule, la première chose à laquelle on pense c’est évidemment au Covid-19 (format original en fin d'article). - © Yvon Lambert

Chaque jour, la RTBF vous propose le regard et la plume d’un photographe indépendant sur la crise que nous traversons. Un cliché et un texte publiés chaque jour en soutien à la presse, dans le cadre de "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés.


Si on doit classer ma photographie dans un domaine plus ou moins précis, je dirais que c’est de la photographie documentaire.

Mon travail photographique consiste entre autre à photographier l’espace urbain et plus précisément le comportement de l’être humain dans cet espace. C’est en quelque sorte un travail photographique sur les banalités du quotidien. Me sentant souvent comme un étranger de passage, un solitaire, en proie aux émotions et guidé par l’instinct, j’essaie de raconter des histoires.

Quand je photographie les gens dans la rue, des gestes, des regards, des expressions de visages apparaissent et on peut ressentir leur état d’âme, leur humeur, leur stress… Cela me fascine et m’interpelle. Mais depuis que le coronavirus sévit, le port du masque a complètement changé la vision des choses. Quand je photographiais des passants à Tokyo, il y a quelques années, cela me semblait exotique. Aujourd’hui, ma perception des choses a complètement changé.

Si l’on regarde ma photographie montrant la jeune fille masquée dans la foule, la première chose à laquelle on pense c’est évidemment au Covid-19. Cela situera l’image aussi dans le temps, mai 2020.

Roland Barthes aurait probablement dit de ce masque qu’il est le punctum de cette photographie, qu’il la situe et en raconte l’histoire.

J’ose espérer que ce masque si utile en ce moment pour se protéger du virus disparaîtra dans un futur proche.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK