Image fixe d'un monde qui bouge : à Bruxelles, la grande roue à l'arrêt

A Bruxelles, la grande roue à l’arrêt (format original en fin d'article).
2 images
A Bruxelles, la grande roue à l’arrêt (format original en fin d'article). - © Sven Laurent

Chaque jour, la RTBF vous propose le regard et la plume d’un photographe indépendant sur la crise que nous traversons. Un cliché et un texte publiés chaque jour en soutien à la presse, dans le cadre de "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés.


Avec des images montrant les traces de la vie quotidienne, des objets de notre environnement proche et de subtils portraits, j’explore les notions d’espace, de temps et d’existence révélant la beauté et la poésie qui se cachent dans notre quotidien.

Pour moi, la photographie a toujours été étroitement liée à la notion de réconfort et de contemplation. Je ne suis pas en quête d’exotisme ou de spectaculaire, mon objectif est d’attirer l’attention sur ce que la plupart d’entre nous ne voient plus.

Les images m’apparaissent, déclenchées par la lumière, la couleur, la forme ou la perspective, révélant une forme de beauté qui passe souvent inaperçue.

La finalité ? Rendre l’ordinaire extraordinaire ! Et en cette période cela me semble indispensable pour échapper à la morosité du quotidien !

Ces images proviennent des promenades quotidiennes de ces 3 derniers mois marqués par la situation de confinement. Elles font également partie d’un ensemble plus large appelé "Fragments of solace" que l’on pourrait traduire en français par "Fragments de réconfort".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK