"Il faisait les brocantes": l'interview de l'avocat d'un suspect fait sensation et rappelle #Jawad

"Il faisait les brocante": l'interview de l'avocat d'un suspect fait sensation et rappelle #Jawad
"Il faisait les brocante": l'interview de l'avocat d'un suspect fait sensation et rappelle #Jawad - © Tous droits réservés

C'est l'un des traits de la twittosphère: elle s'enflamme en quelques heures pour une image, une vidéo ou un hashtag. Ce mercredi, c'est la vidéo de l'interview de Maître Sokol Vljahen, avocat de Lazez Abraïmi, qui fait parler d'elle. Interviewé par notre journaliste Thomas Gadisseux à la sortie de la chambre du conseil qui a prolongé la détention de son client, l'avocat explique pourquoi des armes de poing ont été retrouvées dans la voiture de ce dernier.

"Ces armes s'y trouvaient déjà depuis plus longtemps", explique-t-il. Et ajoute: "Il (Lazez Abraïmi, ndlr) faisait des brocantes".

Le tweet de notre collègue reprenant cette séquence a aussitôt intrigué les internautes. Un fou rire général comparait l'avocat à Jawad Bendaoud, le "logeur" chez qui Abdelhamid Abaoud et ses comparses s'étaient terrés, à Saint-Denis. Ce dernier affirmait qu'il ne savait rien des activités d'Abaaoud.

L'avocat a été adoubé par les twittos: c'est le "nouveau Jawad".

L'avocat explique plus longuement que l'une des armes n'était que factice, que celles-ci ne se rattachaient pas aux actes perpétrés par Salah Abbdeslam et ses complices puisqu'elle étaient présentes bien avant l'interpellation de l'individu.

Lazez Abraïmi, un ressortissant marocain de 39 ans résidant à Jette, est soupçonné d'avoir véhiculé Salah Abdeslam à travers Bruxelles le samedi 14 novembre, ou plus tard. Le suspect nie les faits.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK