Homophobie: Twitter au centre d'une plainte à cause de tweets haineux

Twitter est au centre d'une plainte à cause de tweets à caractère homophobe
Twitter est au centre d'une plainte à cause de tweets à caractère homophobe - © FRED TANNEAU

C'est le Huffington Post qui l'annonce, en exclusivité : le Comité Idaho, qui organise en France la Journée mondiale contre l'homophobie, a déposé une plainte contre Twitter. Il reproche au réseau social d'avoir laissé déferler des tweets haineux, et essentiellement à caractère homophobe, dont il réclame la suppression.

Au centre de la plainte, ce "hashtag" ou mot-clé, "#LesGaysDoiventDisparaîtreCar", qui a largement été repris par les utilisateurs pour délivrer des messages à caractère homophobe - et est donc très bien référencé sur le réseau.

Le Comité Idaho a déclaré au Huffington Post qu'il réclamait "la suppression de tous les tweets haineux", et qu'il avait déposé plainte contre Twitter France et Twitter Californie.

Sur le réseau social, les réactions des associations de lutte contre l'homophobie ne se sont pas fait attendre.

La ministre française déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Economie numérique, y est allée de ses propres tweets. Elle précise dans un communiqué que “ces actes ou propos sont réprimés par la loi et le canal virtuel qu'ils ont emprunté ne rend pas moins punissables ceux qui les commettent”.

Début juillet, Twitter avait déjà fait l'objet de plaintes de plusieurs associations pour avoir diffusé des tweets reprenant les mots clés #unbonjuif et #unjuifmort. Suite à cela, le tribunal de grande instance (TGI) de Paris l'avait enjoint de leur communiquer "les données en sa possession de nature à permettre l'identification de quiconque a contribué à la création de tweets manifestement illicites".

Plus d'informations dans l'article du Huffington Post, à lire dans son intégralité en cliquant ici.

G.R.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK