Guy Haarscher sur Ken Loach: "Quand on lui demande de condamner les négationnistes, il condamne Israël"

Le cinéaste anglais Ken Loach deviendra bien Docteur Honoris Causa de l'ULB ce jeudi. Et pourtant, la double Palme d'Or à Cannes suscite la controverse depuis plusieurs jours. Plusieurs associations juives reprochent à Ken Loach ses positions pro-palestiniennes et des propos antisémites et négationnistes. 

Ce mardi matin paraissait une carte blanche contre la nomination du cinéaste comme Docteur Honris Causa est publiée dans le journal l'Écho.  

"Une obsession anti-israélienne"

Cette carte blanche est signée notamment par le prix Nobel et baron François Englert, les barons Brotchi et Philippson, des professeurs et des diplômés de l’université, comme Guy Haarscher.

Ce dernier s'en est expliqué ce mardi matin dans Jour Première: il ne dit pas que le cinéaste est clairement antisémite, mais il pense qu'il y a des débats où il n'a pas été assez clair, flirtant avec le négationnisme ou le révisionnisme. "Nous sommes 650 signataires et chacun a ses motivations, mais moi personnellement, j'appartiens depuis 30 ans au mouvement de la paix. Beaucoup de critiques que Ken Loach fait du gouvernement israélien, je les partage" explique-t-il mais l'élément qui pose problème et selon lui celui "qui concerne les Juifs, qui concerne le nazisme, qui concerne la Shoah, et là Ken Loach a fait des dérapages qui me semble-t-il posent problème".

Et quand on lui demande un exemple, il cite cette interview, après un dérapage d'un membre du parti travailliste: "On lui dit qu'il y a deux jours, un type a tenu des propos négationnistes et la speakerine lui dit : " the Holocaust, yes or no? ", donc vraiment des propos négationnistes. Et il dit, je l'ai réécouté plusieurs fois : "Il faut pouvoir discuter de tout, l'Histoire est notre patrimoine commun, l'Histoire est là pour être discutée ". Et il dit tout de suite: "On peut discuter de tout, notamment de l'épuration ethnique en Israël pendant la guerre de 1948 ". On lui pose une question concernant les Juifs, 1941-1944, il répond par 1948. On lui demande de condamner les négationnistes, il condamne Israël, et là c'est une obsession anti-israélienne".

Et de conclure: "Je ne dirai jamais, et je ne l'ai jamais dit, que Ken Loach est négationniste et antisémite, je dirais qu'il joue avec les limites

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK