Google vous permet désormais d'entrer dans certains commerces

Des scampis, des poulpes ou des maatjes, il y a du choix dans le comptoir-frigo de cette poissonnerie de la place Sainte Catherine, l'un des premiers commerces de Bruxelles à avoir ouvert ses portes aux caméras de Google. Vous pouvez vérifier vous-même, si elle mérite le déplacement. Vous cherchez un resto dans le coin ? Entrez et visitez avant de téléphoner pour réserver.
 
Google avait déjà sillonné nos villes avec ses caméras panoramiques pour offrir aux internautes des balades virtuelles sur Street view. Voilà maintenant que Google pousse les portes.
 
Mathieu Cadiou est l'un des photographes chargé de réalisé ces prises de vue. Il explique que "le consommateur va pouvoir visualiser l'intérieur du commerce avant de s'y rendre puisqu'il peut voir le choix qu'offre une librairie par exemple. On ne peut pas zoomer au point de lire le titre d'un livre qui sera un petit peu loin mais on peut voir le genre de librairie, le type de bouquins qu'elle vend. C'est vraiment pour retranscrire l'ambiance, c'est très intéressant pour un touriste aussi qui va planifier sa visite à Bruxelles", fait-il remarquer.
 
Pour le commerçant, cette visibilité a un coût. Il faut compter de 250 à 500 euros pour que Mathieu ou l'un de ses confrères débarque la boutique : "Je me déplace avec une tête rotative panoramique qui permet de tourner et de prendre les différents clichés. On prend un cliché au nord, au sud, à l'est et à l'ouest et donc ces clichés sont assemblés et ça fait un point de vue dans le magasin. Ensuite, on avance dans le magasin, on fait un autre point de vue et à nouveau plusieurs clichés et au final, tout est assemblé".
 
Le projet avait été initié en 2009. Il était déjà en fonction dans plusieurs pays. Les virées shopping virtuelles sont donc maintenant possible en Belgique aussi.  
 
Robin Cornet
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK