Gand : l'Agneau mystique pourra à nouveau être admiré par les visiteurs à partir du 1er juillet

La restauration de l'Agneau mystique
La restauration de l'Agneau mystique - © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

La cathédrale Saint-Bavon à Gand ouvrira ses portes le 1er juillet pour les visiteurs qui souhaitent venir contempler l'Agneau mystique. En raison du confinement, le chef-d'œuvre était inaccessible, alors que la ville de Gand venait de lancer l'année touristique Van Eyck. Bientôt, un maximum de 10 visiteurs seront admis simultanément dans la chapelle.

Un marquage au sol doit garantir que les visiteurs ne se croisent pas et le port du masque sera obligatoire dans la chapelle où se trouve l'Agneau mystique. Le nombre de visiteurs dans la cathédrale sera également limité.

Autour de la cathédrale Saint-Bavon ainsi qu'en son sein, des travaux approfondis sont en cours pour créer un nouveau centre de visiteurs pour la cathédrale et pour le retable de l'Agneau mystique, qui recevra sa place définitive dans la chapelle du Sacrement. Initialement planifiée le 8 octobre 2020, l'ouverture définitive au grand public est prévue pour le printemps 2021.

Vu que l'année thématique Van Eyck a été prolongée à Gand en raison de la crise du coronavirus, de nombreuses expositions se dérouleront jusqu'à l'année prochaine. Certaines reçoivent à nouveau des visiteurs, comme "Kleureyck. Les couleurs de Van Eyck dans le design", au Musée du design. Le SMAK, le musée municipal pour l'Art Actuel, expose une rétrospective de l'artiste Kris Martin, tandis que "Lights on Van Eyck" est un spectacle de lumière dans l'église Saint-Nicolas.

Reportage sur l'agneau mystique en la cathédrale Saint-Bavon (janvier 2020)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK