François Fillon: "Ce ne sont pas les médias qui décident des questions"

François Fillon est revenu jeudi matin sur RTL France sur l'annulation de son interview au Monde, parce que le quotidien refusait la condition que le candidat officiel de la droite à l'élection présidentielle posait, à savoir qu'il n'y ait aucune question sur les affaires

"C'est moi qui choisis comment j'organise ma campagne, c'est pas le Monde. J'ai proposé au Monde une interview sur un certain nombre de thèmes, Le Monde n'était pas d'accord, eh bien c'est très bien, c'est parfait", a jugé le candidat.

François Fillon a ensuite eu cette pharse aussitôt reprise par la plupart des médias français:  "Il y a une chose très importante pour moi, c'est que ce ne sont pas les médias qui décident du tempo, ce ne sont pas les médias qui décident des questions, ce ne sont pas les médias qui décident de la campagne. Chacun pose les questions qu'il veut, mais moi je réponds à qui j'ai envie de répondre."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir