François Damiens moins énervant que Huppert et Kiberlain dans "Tip Top"

Serge Bozon (à gauche) et François Damiens (à droite) sur La Croisette pour défendre "Tip Top"
2 images
Serge Bozon (à gauche) et François Damiens (à droite) sur La Croisette pour défendre "Tip Top" - © RTBF - C. Biourge

"Tip Top" de Serge Bozon, en compétition à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes, a été présenté au public ce dimanche soir. On y retrouve notre compatriote François Damiens aux côtés d'Isabelle Hupert et de Sandrine Kiberlain. Une comédie policière déjantée qui est loin de faire l'unanimité. Rencontré sur une plage de La Croisette, François Damiens a lui-même avoué qu'il n'avait rien compris au scénario.

Deux inspectrices (Isabelle Huppert et Sandrine Kiberlain) de la police des polices débarquent dans un commissariat de province pour enquêter sur la mort d'un indic d'origine algérienne. François Damiens, un flic un peu fleur bleue, était le contact de cet indic et il voit d'un mauvais œil l'arrivée des ces deux femmes au tempérament très particulier. L'une a un côté autoritaire et sadomasochiste, l'autre est voyeuse.

Si le début du film commence de manière sympathique avec des dialogues piquants et amusants, un peu à l'image de "La cité de la cité de la peur", cela sonne vite creux. Les scènes déjantées se succèdent et les comportements extravagants des deux inspectrices, et surtout ceux d'Isabelle Huppert, deviennent vite insupportables. On ne rit plus que très rarement et on se dit que François Damiens est le seul des trois à ne pas surjouer.

A cela s'ajoute des scènes dont on se demande pourquoi on les a laissées tellement elles sont dénuées d'intérêt. Ce qui est dommage car le fil rouge et les rebondissements de cette histoire sont intéressants. Au final, on ne comprend pas bien ce que le réalisateur a voulu faire. Un sentiment apparemment partagé par une bonne partie du public présent dans la salle, certains n'ont pas hésité à quitter la séance. De son côté, François Damiens parle d'un "génie qui divise" mais avoue qu'il n'a rien compris au scénario. Ecoutez-le. 

Serge Bozon, lui, déclare avoir voulu déstabiliser le spectateur. Quant au choix des acteurs, c'était une évidence pour lui. Il n'aurait pas tourné sans eux. Il a d'ailleurs écrit pour eux. Nous lui avons donc demandé ce qui lui a plu chez François Damiens. 

Par ailleurs, c'était la première fois que François Damiens tournait avec Isabelle Huppert et Sandrine Kiberlain. Une expérience qu'il a appréciée même s'il reconnaît qu'ils ne travaillent pas de la même manière. 

Enfin, "Tip Top" signe encore le grand retour de Samy Naceri au cinéma. A 51 ans, il y joue un petit rôle aux côtés d'Isabelle Huppert (son mari). Cela fait 5 ans que l'acteur français n'avait plus joué dans un film. A Cannes, dimanche soir, il était accompagné d'un garde du corps pour éviter tout débordement. Il n'y a d'ailleurs pas eu d'incident. Samy Naceri, qui a fait de la prison, affirme avoir tourné la page sur son passé violent et espère pouvoir revenir en haut de l'affiche. 

C. Biourge

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK