France: la prestation télévisée d'une candidate LREM moquée sur Twitter

France: la prestation télévisée d'Anissa Kheder, candidate LREM, a été reprise par le redouté Malaise TV sur Twitter
France: la prestation télévisée d'Anissa Kheder, candidate LREM, a été reprise par le redouté Malaise TV sur Twitter - © Tous droits réservés

Après Fabienne Colboc en Indre-et-Loire, qui est devenue malgré elle le personnage central d’un montage viral sur la Toile, une autre candidate de La République en Marche (LREM) est la cible de moqueries sur les réseaux sociaux suite à un passage laborieux dans un débat télévisé.

Ces vidéos sont utilisées par ceux qui font aux candidats du parti d’Emmanuel Macron un procès en incompétence. Des accusations alimentées également par les refus de candidats LREM de débattre avec leurs adversaires du second tour.

Le cas le plus récent est celui d’Anissa Kheder, candidate macroniste dans la septième circonscription du Rhône (Sud). Si l’on en croit les résultats du premier tour, cette candidate devrait selon toute vraisemblance faire son entrée à l’Assemblée nationale lors de la prochaine législature. Elle a en effet réalisé un score de 32% au premier tour, ce qui la place largement en tête. Cette ancienne élue PS de la ville de Bron n’est pourtant pas apparue à son avantage lors d’un débat télévisé du premier tour mais qui tourne beaucoup en ce moment (notamment suite à un montage du très populaire Malaise TV sur Twitter).

Et elle aussi refuse de débattre avec son challenger avant le second tour de ce dimanche, ce qui n'est évidemment pas de nature à apaiser ses adversaires.

Elle le justifie de la manière suivante: "je ne peux pas accepter un débat télévisé où je sais d'avance que mes arguments feront place à l'invective, où la diffamation empêchera tout échange comme le laissent très bien imaginer certains documents actuellement diffusés", a-t-elle déclaré à Lyon Mag.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir