#FireChallenge, nouveau jeu dangereux qui enflamme les réseaux sociaux

Le #FireChallenge consiste à s'arroser le corps d'alcool puis d'y mettre le feu
Le #FireChallenge consiste à s'arroser le corps d'alcool puis d'y mettre le feu - © Twitter

"Si vous ne savez pas ce qu'est le 'fire challenge', vous êtes probablement quelqu'un d'intelligent", lit-on parmi les nombreuses réactions outrées qui fusent alors que le "défi du feu" se propage sur la toile. Le principe est simple: les challengers s'arrosent le corps avec de l'alcool avant d'y mettre le feu, le plus souvent à proximité d'un évier, d'une douche ou d'une baignoire.

Ce nouveau défi rappelle aussitôt le jeu à boire dit "NekNomination" ou les paris dits "à l'eau ou au resto", deux de ces phénomènes éphémères qui font rire les uns quand ils ne génèrent que dépit ou indifférence chez les autres, sur les réseaux sociaux.

Le #FireChallenge a aussi son lot de tweets, de publications sur Facebook ou de vidéos sur Vine et Youtube.

Le défi commence généralement par un rire nerveux avant de finir, cette fois systématiquement, dans une sorte de danse du feu plus ou moins douloureuse.

Mais la vidéo la plus partagée ou critiquée reste sans doute celle-ci. Après s'être badigeonné d'alcool, ce fire challenger a été particulièrement surpris par la ténacité des flammes.

Si, contrairement au défi "à l'eau ou au resto" qui avait notamment fait une victime en France, personne n'a perdu la vie pendant un fire challenge, le Daily Mail indique qu'au moins deux adolescents ont été grièvement blessés aux Etats-Unis.

L'une des victimes, âgée de 12 ans, raconte s'être "roulée par terre pour enlever" le parfum dont elle avait été aspergée. Elle a été sévèrement brûlée dans le dos et a dû être emmenée d'urgence à l'hôpital.

"Je ne sais, je n'avais pas vraiment réfléchi", a déclaré l'autre victime, un adolescent de 15 ans sévèrement brûlé à la poitrine.

G.R.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK