Feu vert de la Commission européenne pour le service de streaming flamand "Streamz"

La Commission européenne a donné son feu vert au service de streaming de DPG Media et Telenet. L’offre s’appellera Streamz.

DPG Media (Medialaan et De Persgroep Publishing) et Telenet avaient fait part de leur intention l’hiver dernier de fournir, via une coentreprise, une offre complète de streaming avec des contenus locaux et internationaux.

La Commission européenne a enquêté sur ce rapprochement afin de déterminer si la concurrence sur le marché flamand des médias pouvait bien être respectée dans le cadre d’une telle opération. L’exécutif européen n’aurait posé aucune condition à cette collaboration, selon une porte-parole de DPG.

Lancement à l’automne, tarif pas encore connu

Les deux protagonistes maintiennent leur intention de lancer leur alternative locale à Netflix à l’automne prochain, sans avancer de date précise, ni de tarif.

Le 1er septembre en tout cas, la société dans laquelle chacun détiendra des parts égales verra le jour. Peter Vindevogel (Telenet) en sera le CEO alors que Kris Vervaet (DPG) présidera le conseil d’administration. Le siège sera établi à Vilvorde.

Telenet et DPG détiennent à elles deux déjà les principales chaînes de télévision commerciales en Flandre : VIER, VIJF et ZES pour la première, et VTM, Q2 et CAZ pour la seconde.

Le gouvernement flamand souhaite que l’émetteur public, la VRT, puisse également prendre part au projet de streaming flamand, comme le stipule l’accord de gouvernement. Mais la VRT a entre-temps lancé son propre service, VRTNU.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK