"Le jeune Ahmed" des frères Dardenne à Cannes: "On a deux pays, la Belgique et Cannes"

Jean-Pierre et Luc Dardenne.
4 images
Jean-Pierre et Luc Dardenne. - © Christine Plenus

Le film « Le Jeune Ahmed » de Luc et Jean-Pierre Dardenne, autour de la radicalisation, sera présenté en compétition lors de la 72ème édition du Festival de Cannes, a dévoilé jeudi Thierry Frémaux, délégué général de l’événement.

>>Á lire aussi : Le Festival de Cannes a dévoilé sa sélection, 19 films en compétition 

Cannes et les frères Dardenne, une véritable histoire d’amour

C’est la 8ème fois que les deux cinéastes sont nominés dans la compétition cannoise. Une histoire d’amour qui leur convient parfaitement. " On dit toujours qu’on a deux pays pour le cinéma : la Belgique et Cannes ", explique Luc Dardenne. " Et c’est vrai que pour nous c’est important d’aller dans ce festival. C’est le plus grand festival du monde et il permet de montrer votre film tout de suite, dans la même séance à 4000 journalistes, c’est formidable ", ajoute-t-il.

Discrétion totale sur le film

Le long-métrage sortira en salles le 22 mai prochain, il s’intéresse au destin d’Ahmed, 13 ans, pris entre les idéaux de pureté de son imam et les appels de la vie.

Quand on demande aux cinéastes liégeois si le radicalisme était un thème difficile à aborder, les Dardenne coupent court à la discussion : " Ce n’est pas un film sur la radicalisation, vous verrez. On ne va pas parler du film aujourd’hui puisque c’est un petit peu ce que nous nous sommes dit avec tous les producteurs et coproducteurs du film mais aussi avec le festival de Cannes c’est qu’on n’en parlait pas avant. Donc je vous dirais que le mieux c’est de venir le voir. C’est l’histoire en tout cas d’un enfant, ça je peux le dire. "

Une rude compétition

Les frères Dardenne tenteront de décrocher la Palme d’Or face à Pedro Almodovar, Arnaud Desplechin, Ken Loach ou encore Terrence Malick. Mais ils ne sont pas impressionnés : " Il y a des cinéastes que nous connaissons bien, d’autres moins. Mais il n’y a pas de grands ou de petits à Cannes ", nous confie Jean-Pierre Dardenne. " C’est une belle compétition et c’est aussi l’occasion de découvrir au moins une vingtaine de films, très intéressants. "

Habitués des marches, les deux cinéastes ont déjà obtenu deux Palmes d’Or pour " Rosetta " et " L’Enfant ".

Le Festival de Cannes se tiendra du 14 au 25 mai dans la ville côtière française.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK