Festival de Cannes 2017: Almodóvar ne conçoit pas que le film qui aura la Palme d'Or ne sorte pas en salles

Le président du jury du festival de Cannes, le réalisateur espagnol Pedro Almodóvar, ne conçoit pas qu'un film qui reçoit la Palme d'or ou un autre prix ne sorte pas en salles, a-t-il indiqué mercredi au cours d'une conférence de presse, réagissant à la polémique sur le modèle de diffusion du géant de la vidéo en ligne Netflix. Un point de vue qu'ont nuancé l'acteur américain Will Smith et la réalisatrice et actrice française Agnès Jaoui, tous deux membres du jury.

Deux films de la plateforme américaine sont en compétition à Cannes à savoir "The Meyerovitz Stories" de l'Américain Noah Baumbach et "Okja" du Sud-coréen Bong Joon-Ho.

Malgré les négociations, les organisateurs du Festival de Cannes et Netflix ne sont pas parvenus à un accord afin d'assurer la sortie en salle des films en question. En France, un délai de trois ans après la sortie en salles est imposé avant qu'un film ne soit disponible sur une plateforme. Netflix a refusé de s'engager à distribuer ses deux films en compétition dans les salles françaises, forçant le festival à modifier son règlement pour 2018, en imposant une visibilité en salles pour tout film en compétition.

"Je ne conçois pas que la Palme d'or ou un autre prix à un film ne puisse pas être vu en salles", a déclaré Pedro Almodóvar, tout en spécifiant qu'il n'était pas pour autant contre ces nouvelles technologies. "A mon sens, ce qui est déterminant lorsqu'on voit un film pour la première fois, c'est la taille de l'écran: la taille ne devrait pas être plus petite que la chaise sur laquelle vous êtes assis", a ajouté le président du jury.

Will Smith a pour sa part défendu la complémentarité du cinéma et de la consommation des films via d'autres canaux. "J'ai des enfants de 16, 18 et 24 ans. Ils vont au cinéma deux fois par semaine et regardent Netflix", a souligné l'acteur, estimant que Netflix n'empêche pas d'aller au cinéma et permet de voir des films différents.

Agnès Jaoui a quant à elle indiqué qu'"on ne peut pas faire comme si la technologie n'avançait pas". Elle juge par ailleurs qu'il ne serait pas normal de pénaliser les réalisateurs mais que Netflix a, à côté de ses droits, des devoirs.

Le jury remettra la Palme d'or le dimanche 28 mai. Outre Pedro Almodóvar, Will Smith et Agnès Jaoui, il est composé du réalisateur italien Paolo Sorrentino, de la réalisatrice allemande Maren Aden, de l'actrice américaine Jessica Chastain, du réalisateur sud-coréen Park Chan-wook, du compositeur français Gabriel Yared et l'actrice chinoise Fan Bingbing.

Ouverture du festival de Cannes par Lily-Rose Depp et le réalisateur iranien Asghar Farhadi :

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir