Facebook pourrait récolter jusqu'à 100 milliards de dollars en bourse

Concrètement, si Mark Zuckerberg introduit sa société en bourse, cela signifie que le grand public va bientôt pouvoir acheter des actions Facebook et sa valeur boursière pourrait atteindre 100 milliards de dollars.

A titre d'exemple, c'est presque deux fois plus qu'une société comme Boeing. Mais si Boeing possède des actifs comme ses avions, Facebook est une société sans produit concret si ce n'est ses 800 millions d'utilisateurs, quelque chose d'unique au monde. Un actif déjà bien exploité comme l'explique Etienne Wéry, avocat spécialisé dans le droit des nouvelles technologies et des nouveaux médias : "Elle a un actif, c'est sa Communauté et ce qu'elle sait sur cette Communauté. Un actif qui est exploité. Déjà aujourd'hui Facebook gagne beaucoup d'argent".

Facebook, par exemple, vend des espaces publicitaires et grâce à vos données personnelles, le site permet une publicité extrêmement ciblée. Un modèle connu qui a fait ses preuves : "Avec internet tout est possible quand on remarque que Google, qui a été introduit en bourse en 2004, qui réalisait un milliard de chiffres d'affaire, réalise aujourd'hui 40 milliards de chiffres d'affaire. On voit quand même qu'il n'y a pas que quelque chose qui est éphémère, il y a aussi du concret", analyse Raphaël Goldwasser d'une société de bourse Goldwasser Exchange.

Malgré tout, l'introduction en bourse du géant californien pourrait avoir des effets pervers. Selon Etienne Wéry, "être en bourse signifie avoir une pression énorme des marchés et donc comme toujours, les sociétés doivent gagner de plus en plus d'argent, c'est comme cela que cela fonctionne. Cela veut dire être de plus en plus rentable et donc prendre de plus en plus de risque parfois par rapport à la légalité de ce que l'on fait, aller de plus en plus loin dans l'exploitation des données".

Facebook coté en bourse, c'est la suite logique d'une idée qui a germé il y a 8 ans dans la tête d'un jeune étudiant d'Harvard, un étudiant devenu presque involontairement, à l'âge de bientôt 27 ans, l'un des hommes les plus puissants du monde.

C.B. avec Laurent Mathieu



 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK