Facebook: les jumeaux Winklevoss saisissent à nouveau la justice

Selon un document remis à un tribunal fédéral du Massachusetts, consulté par l'AFP, les deux frères et leur ami Divy Narendra demandent à la justice de déterminer si Facebook a "intentionnellement ou par inadvertance supprimé des preuves" lors des négociations ayant mené à un accord de plus de 65 millions de dollars avec Mark Zuckerberg.

Ils estiment que Facebook aurait dû verser au dossier des messages électroniques qui dateraient de l'époque où ils communiquaient avec Mark Zuckerberg à propos de la création du site de réseau social.

Mercredi les trois plaignants, qui affirment que le fondateur de Facebook leur a volé leur idée, avaient annoncé avoir renoncé à demander l'annulation de cet accord conclu pour solder les poursuites en 2008.

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK