Facebook lance un outil de discussion audio en direct aux Etats-Unis, rival de Clubhouse

Facebook a lancé lundi aux Etats-Unis un outil de discussion audio en direct, qui entend rivaliser avec l’appli de conversations Clubhouse dont la popularité a grimpé à la faveur de la pandémie.

"Live Audio Rooms" propose aux utilisateurs américains du géant des réseaux sociaux d’écouter et parfois de participer à des conversations menées par des célébrités ou des "influenceurs" et de créer une collecte de fonds sur la plateforme.


►►► A lire aussi : Facebook présente une méthode pour détecter les images manipulées ou "deepfakes"


Les nouvelles fonctionnalités audio "vous permettent de découvrir, d’écouter et de rejoindre des conversations en direct avec des personnalités publiques, des experts et d’autres sur des sujets qui vous intéressent", a indiqué Fidji Simo, directrice de Facebook App, dans un communiqué.

"Les personnalités publiques peuvent inviter des amis, des abonnés, d’autres personnalités publiques vérifiées ou n’importe quel auditeur dans le salon pour être intervenant. L’organisateur peut inviter des intervenants en avance ou pendant la conversation. Il peut y avoir jusqu’à 50 intervenants à la fois et il n’y a pas de limite au nombre d’auditeurs", ajoute Fidji Simo.

Les formats audio ont explosé

Facebook a sollicité plusieurs personnalités pour le lancement de son nouveau produit, dont le rappeur D Smoke, la chanteuse Kehlani ou encore l’activiste et défenseur des droits civiques DeRay Mckesson.

Le marché des formats audio a explosé pendant la pandémie, emmené par la start-up Clubhouse, qui dit avoir attiré plus de 10 millions d’utilisateurs depuis son lancement l’an dernier.

Twitter et Spotify offrent aussi des services audio en direct en direct depuis peu.


►►► A lire aussi : Facebook confirme travailler sur une montre connectée


Le groupe dirigé par Mark Zuckerberg a également annoncé lundi qu’il allait proposer aux Etats-Unis des podcasts créés par des personnalités, qui seront disponibles directement depuis son application mobile.

Selon la société d’analyse financière Finbold, les recettes publicitaires des podcasts vont générer 1,34 milliard de dollars aux Etats-Unis en 2021, un record. Ce montant va s’élever à 1,7 milliard l’an prochain et à 2,18 milliards en 2023, estime Finbold.

Les annonces de Facebook interviennent au moment où les critiques se multiplient au sujet du monopole des géants américains de la tech sur des pans entiers de l’économie, certains législateurs appelant ouvertement au démantèlement de ces entreprises.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK