Facebook chute de 8% en Bourse, plombé par l'affaire Cambridge Analytica

Logo Facebook le 21 novembre 2016
Logo Facebook le 21 novembre 2016 - © Justin TALLIS

Facebook chutait de plus de 8% lundi à Wall Street après les révélations d'utilisation de données de millions d'utilisateurs du réseau social par l'entreprise Cambridge Analytica.

Vers 16H00 GMT, le titre perdait 8,02% à 170,24 dollars, faisant également chuter l'indice Nasdaq, à forte coloration technologique, de 2,32% à 7.308,55 points.

Une enquête réalisée par le New York Times et The Observer a révélé que la société Cambridge Analytica aurait récupéré les données de 50 millions d'utilisateurs sur le réseau social et s'en serait servi pour élaborer un logiciel permettant de prédire et d'influencer le vote des électeurs.

Ces révélations "s'ajoutent à une série d'inquiétudes quant à la sauvegarde des données personnelles sur les réseaux sociaux", ont noté les analystes de Charles Schwab.

Cambridge Analytica (CA) est une société privée de communication stratégique et d'analyse de données liée au Parti républicain américain. Elle affirme disposer d'informations "sur plus de 230 millions d'électeurs américains".

L'entreprise a travaillé sur plusieurs campagnes politiques de par le monde, à commencer par celle du milliardaire américain Donald Trump dans la course à la Maison-Blanche en 2016.

Facebook a annoncé avoir "suspendu" Cambridge Analytica, mais cette nouvelle vient accentuer la mauvaise passe que traverse le géant des réseaux sociaux dont l'action a chuté de plus de 10% depuis début février.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK