Eurovision : un groupe de trisomiques punk représentera la Finlande

Après Conchita Wurst, drag queen à barbe qui a offert la victoire à l’Autriche l’an dernier, c’est au tour des Finlandais de PKN de bousculer l’Eurovision.

"Je ne veux pas vivre dans une institution, je veux vivre dans l’intimité d’un abri anti-bombes", voici quelques-unes des paroles chantées par ce groupe dont les membres souffrent de handicap mental. Un groupe qui, samedi 28 février, a récolté 37,4% des votes lors de la finale nationale organisée par la chaîne finlandaise Yle.

Après des concerts aux Etats-Unis, en Allemagne et en Grande-Bretagne, PKN se produira donc lors de la grande finale du concours Eurovision de la chanson qui aura lieu à Vienne, en Autriche, le 23 mai prochain.

 

Pertti, Kari, Toni et Sami, les quatre artistes trisomiques et autistes, interpréteront "Aina mun pitää" ("Chaque fois que je le dois"), une chanson en finnois à propos du fait d’avoir à faire des choses qui ne nous plaisent pas forcément comme se laver ou manger proprement.

En 2006, Lordi, un groupe de heavy metal composé de monstres, avait offert à la Finlande sa première et unique victoire en date à l’Eurovision. Le 23 mai prochain, PKN pourrait bien lui en offrir une seconde.

Aurélia Morvan (@bIackcherry) avec The Irish Times

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK