Espionnage: un agent de la NSA envisage de négocier avec E. Snowden

Dans un entretien accordé à l'émission "60 minutes", qui sera diffusé dimanche sur la chaîne CBS, Rick Ledgett affirme que, "d'un point de vue personnel", il serait favorable à des discussions avec Snowden, qui a trouvé refuge en Russie mais est poursuivi aux Etats-Unis pour espionnage, après avoir emporté avec lui quelque 1,7 million de documents. Quelque 58.000 d'entre eux ont à ce stade été confiés à la presse, selon le rédacteur en chef du quotidien britannique The Guardian.

"Cela vaut le coup d'avoir une conversation", mais seulement si des assurances sont données que les documents non encore révélés ne le seront pas et sont en sécurité, affirme Rick Ledgett dans un extrait de l'entretien rendu public vendredi. "Mon exigence s'agissant de ces assurances serait très élevée, bien plus qu'une simple promesse de sa part", a-t-il ajouté.

Cet avis n'est pas partagé par le patron de la NSA, le général Keith Alexander, également interviewé par "60 minutes". "C'est comme si quelqu'un prenait 50 personnes en otage, en tuait 10 et disait 'donnez-moi l'amnistie complète et je relâche les 40 qui restent'", a-t-il expliqué.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK