Espagne: une vieille dame défigure un Christ du XIXème siècle

La Christ de Borja, avant, et après "restauration"
La Christ de Borja, avant, et après "restauration" - © http://cesbor.blogspot.com/

"Un acte inqualifiable", "un travail de cochon" ; les Espagnols ont découvert, effarés, les dégâts, dans le journal ibérique "El Heraldo" : une fresque représentant le Christ complètement défigurée, après ce qu’on peut deviner être une restauration ratée.

C’est le Centre d’études de Borja, dans la province espagnole de Saragosse, qui l’avait dénoncé sur son blog. Cette fresque réalisée par le peintre espagnol Elias Garcia Martinez, et datant du XIXème siècle, appartenait aux trésors de l’Eglise de la ville, le Sanctuaire de la Miséricorde. C’est en faisant l’inventaire des œuvres d’art du lieu que les restaurateurs et archéologues espagnols sont tombés de leur chaise. Un inconnu avait défiguré le précieux portrait, au point de le faire ressembler à un dessin de jardin d’enfants.

Des vandales ? Des plaisantins ? Qui a pu commettre cette barbarie?  Las, après quelques investigations, El Pais découvre le fin mot de l’histoire : l’ancienne peinture aurait attendri une octogénaire du voisinage, qui, ne pouvant pas se résoudre à la voir s’abîmer avec le temps,  s’est elle-même investie d’une mission restauratrice.  

Le conseiller culture de la ville précise que la vieille dame "a agi spontanément, sans demander la permission de personne". Mais tout le monde ne s’improvise pas artiste. La vieille dame, dépassée, se serait tournée vers les autorités. Trop tard : le mal était bien fait. Des spécialistes assurent même que rien ne pourra plus être entrepris pour … la restaurer.

Cette mésaventure fait sourire certains Espagnols, et en fait hurler d’autres. On ne sait cependant pas si l’œuvre continuera à être exposée.

W. F., avec Le Monde

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK