Emmanuel Macron et le gouvernement français à la conquête des jeunes grâce aux influenceurs, un coup de comm qui laisse sceptique

Dans un direct diffusé sur YouTube et Twitch, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal invite des influenceurs pour parler des préoccupations de la jeunesse française. Cependant, cette émission d’une heure trente a déclenché la colère des étudiants qui ne se reconnaissent pas suffisamment à travers les personnalités invitées à l’Elysée.

Vendredi, la première de l’émission mensuelle #sansfiltres n’est donc pas passée auprès des étudiants qui dénoncent une déconnexion avec la réalité et un coup de communication politique pour rajeunir l'image du gouvernement grâce à des influenceurs et influenceuses très reconnus comme EnjoyPhoenix.

"Qu’ils invitent des étudiants s’ils veulent parler des réalités étudiantes", s’énerve un utilisateur sur Twitter après avoir visionné le live. Une représentation tronquée par des "non-étudiants et privilégiés" dénoncée par #étudiantspasinfluenceurs.

D’autres tweets sont plus radicaux : "Pendant que certains font des TikTok à l’Elysée, d’autres se jettent de la fenêtre de leur chambre étudiante", en faisant référence à ce jeune homme qui s’est défenestré à Lyon en janvier à cause de la précarité étudiante grandissante.

En plus des nombreux étudiants qui s’insurgent de ne pas être représentés, certains ont expliqué la manœuvre politique. Le Roi des rats, youtubeur connu pour ses analyses et investigations, a tenu aussi à clarifier le processus mis en place par Emmanuel Macron et son équipe (dont celle de communication digitale).

Une image qui s’adapte aux codes des jeunes générations

Tutoiement, vidéos filmées en vertical comme un selfie, vidéos partenariats avec des influenceurs, activité sur des comptes TikTok, Snapchat, Instagram ou YouTube… Depuis plusieurs mois, le président français s'est affiché régulièrement sur les médias numériques, les réseaux sociaux et via les communautés d’influenceurs incontournables.

Après l’interview de près de 2h30 au média Brut en décembre passé, l’invitation au défi (relevé) pour une vidéo de McFly & Carlito devant atteindre dix millions de vues, voici que c’est au tour du porte-parole du gouvernement d’aller cherche le contact avec les moins de 30 ans.


►►► À lire aussi : Coronavirus en France : Emmanuel Macron lance un défi aux youtubeurs Mcfly et Carlito et se dit prêt à participer à une vidéo


Le duo de youtubeurs ainsi que de nombreuses personnes sur les réseaux sociaux ne se leurrent pas : l’objectif d’Emmanuel Macron et de l’exécutif est préparatoire à la campagne et à la présidentielle de 2022.

Après le flop de cette première de #sansfiltres, le journal Le Parisien a confirmé via des proches de Gabriel Attal que des étudiants seraient invités à l’avenir et que les personnalités choisies n’étaient en aucun cas des "représentants" des jeunes.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK