Dior accusé de plagiat par des artisans roumains

La marque de haute couture Dior se serait inspirée de vêtements traditionnels fabriqués dans la région de Bihor, dans le nord-ouest de la Roumanie. Les artisans roumains ont donc décidé de se rebeller et de créer leur propre marque de vêtements : Bihor Couture.

Le vêtement que la marque Dior aurait plagié est une veste faite de fourrure et de broderies. Une création que la maison de haute couture a vendu plus de 30 000 euros. Les artisans roumains qui accusent Dior de plagiat n'ont pas vu la couleur de cet argent. 

Aujourd'hui, les couturiers roumains ont créé leur propre marque grâce au soutien de Beau Monde, un magazine 100% roumain. L'objectif est de sauver la tradition vestimentaire de la région. Pour faire leur publicité et sensibiliser le monde de la mode, les créatrices roumaines ont fait une apparition à la Fashion Week de Paris et invitent des célébrités telles que Lady Gaga à acheter leurs créations, et non plus celles de Dior. Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, les fondatrices de la marque Bihor Couture demandent à Maria Grazia, la directrice artistique des collections femmes de la maison Dior, de réaliser un manteau ensemble. 

Vuitton aussi accusé de plagiat

Dior n'est pas la seule marque de haute couture à être accusée d'avoir copié des modèles ou des motifs de vêtements "traditionels". Louis Vuitton aurait emprunté pour une de ses collection un motif que l'on retrouve sur des couvertures - manteaux portés par la tribu Basotho en Afrique. Récemment, la styliste américaine Tory Burch a été, elle aussi, accusée d'avoir plagié des vêtements traditionnels roumains pour une de ses collections 2018. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK