Deux journalistes néerlandais enlevés en Colombie

Deux journalistes néerlandais enlevés en Colombie
Deux journalistes néerlandais enlevés en Colombie - © Tous droits réservés

Deux journalistes néerlandais sont "retenus contre leur gré" en Colombie, a indiqué dans la nuit de lundi à mardi le ministère néerlandais des Affaires étrangères. Selon le journal colombien El Tiempo, les deux journalistes ont été enlevés samedi, par la guérilla de l'ELN (Armée de libération nationale, guévariste), à El Tarra, dans le département de Norte de Santander. Un communiqué de la police a cependant évoqué un enlèvement effectué lundi matin, selon l'agence AFP.

Selon ce communiqué de la police colombienne, les victimes sont "le journaliste Derk Johannes Bolt, 62 ans, et son cameraman, Eugenio Ernest Marie Follender, 58 ans, tous deux de nationalité néerlandaise". Ils "ont été enlevés ce (lundi) matin".

Derk Bolt est le présentateur de l'émission "Spoorloos" (que l'on pourrait traduire par "disparu sans laisser de trace"). Les deux hommes étaient en Colombie à la recherche de la mère biologique d'un Néerlandais adopté, dans le cadre de cette émission du groupe média KRO-NCRV.

Les autorités colombiennes ont envoyé des équipes spécialisées pour retrouver la trace des disparus. Des équipes aériennes sont notamment impliquées, pour survoler la zone des faits, selon les médias colombiens.

Dans la région où l'enlèvement a eu lieu, sont actifs selon la police l'Armée de libération nationale (ELN), organisation guévariste avec laquelle le gouvernement colombien a entamé en février un dialogue de paix, et le groupe armé Los Pelusos, issu d'une dissidence avec l'Armée populaire de libération (EPL), autre organisation de guérilla qui s'est démobilisée.

 

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir