Deux journalistes de L'Avenir, licenciés, récompensés pour un article sur Nethys

Deux journalistes de L'Avenir, licenciés, récompensés pour un article sur Nethys
Deux journalistes de L'Avenir, licenciés, récompensés pour un article sur Nethys - © Tous droits réservés

Les journalistes Dominique Vellande et Yves Raisière, licenciés lors du conflit social l'an dernier à l'Avenir, ont décroché mercredi le prix du journalisme 2019 du Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles consacré cette année à la presse écrite.MM. Vellande et Raisière ont été récompensés pour un article collectif de la rédaction intitulé "Comment Stéphane Moreau et Pol Heyse, les patrons de Nethys, ont sabordé L’Avenir", paru en février, au plus fort de la crise qui a secoué le journal l'an dernier.

Fait notable: leur candidature a été introduite, non par les intéressés eux-mêmes, mais par leurs anciens collègues de l'Avenir, en signe de reconnaissance et de solidarité suite à leur licenciement. Le jury, composé de journalistes professionnels et de députés, a salué un article qui "fut à lui seul une épreuve de force et de courage" et qui présente les faits "avec honnêteté et la volonté de faire bouger les choses". Les lauréats ont été sélectionnés parmi une quarantaine de candidats au total.

Le Parlement a également remis cette année son prix pour la presse internet. Après examen de neuf candidatures, celui-ci est allé à Frédéric Loore, Ronald Dersin, Maxime Daix, Mohammed El Abbani et Raphaël Batista pour leur dossier multimédias intitulé " Migrants : l'autoroute du trafic " paru sur le site www.Parismatch.be. Le jury a salué dans leur chef une "réelle démarche web collaborative, créatrice et interactive et la diversité des angles abordés (...) qui préfigure ce qui sera le journalisme de demain".

Extrait de nbotre 19h30 de ce mercredi:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK