Des journalistes équatoriens dénoncent des menaces: instruction ouverte à Bruxelles

L'ancien président équatorien Rafael Correa
L'ancien président équatorien Rafael Correa - © ADALBERTO ROQUE - AFP

Le parquet de Bruxelles a ouvert une instruction concernant deux journalistes équatoriens qui ont déposé plainte auprès de la police pour des menaces et intimidations dont ils affirment être la cible, indique lundi son porte-parole.

Les deux journalistes, Luis Eduardo Vivanco et Andersson Boscán, font un reportage en Belgique sur l'ancien président équatorien Rafael Correa qui y réside momentanément. Début juillet, la justice équatorienne a émis un mandat d'arrêt à l'encontre de Correa, qui a été au pouvoir de 2007 à 2017. Il est accusé d'être impliqué dans l'enlèvement d'un opposant politique en 2012.

Les deux journalistes affirment avoir été harcelés par des partisans de l'ancien président et font état de menaces ainsi que de violation de domicile.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK