Des failles de sécurité révélées dans les réseaux mobiles 3G et 4G

Des failles de sécurité révélées dans les réseaux mobiles 3G et 4G
Des failles de sécurité révélées dans les réseaux mobiles 3G et 4G - © Tous droits réservés

Des chercheurs en sécurité ont révélé, lors de la conférence Black Hat aux Etats-Unis, qu'une vulnérabilité dans les réseaux 3G et 4G permettrait à des hackers d'avoir accès à certaines données de nos smartphones.

Comme le relate zdnet, une faiblesse a été détectée au niveau de l'authentification et des clefs d'encryptage, qui permettent à l'utilisateur d'échanger des données sur les réseaux mobiles en toute sécurité. La faille se situe au niveau d'un système de l'opérateur téléphonique, qui n'est pas assez protégé et permet des fuites de données.

Cette faille ne permet pas l'interception de messages ou d'appels téléphoniques, mais permet de connaître les données de consommation, ainsi que la localisation géographique du smartphone. Les chercheurs redoutent l'apparition d'une nouvelle génération de simulateurs IMSI, des dispositifs de surveillance assez controversés. Ces appareils ne demandent pas un investissement énorme, et sont assez faciles à configurer pour tout hacker confirmé.

Le 3GPP, qui développe les standards des réseaux mobiles et donc le protocole incriminé, ont reconnu cette faille. Reste à espérer qu'elle sera réglée dans la nouvelle génération 5G.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir