"Delete Facebook": le cofondateur de WhatsApp (racheté par Facebook) a fait son choix

"Delete Facebook": le cofondateur de WhatsApp (racheté par Facebook) a fait son choix
"Delete Facebook": le cofondateur de WhatsApp (racheté par Facebook) a fait son choix - © JUSTIN SULLIVAN - AFP

"C'est gratuit (et ça le restera toujours)" : la promesse s'affiche en évidence sur la page d'accueil de Facebook. Le réseau social offre gratuitement ses services à ses utilisateurs. Oui mais, comme dit l'adage : "Quand c'est gratuit, c'est vous le produit."

Car Facebook, comme de nombreux réseaux sociaux, enregistre les données de ses membres et les traque sur la taille. Objectif : revendre ces données à des annonceurs qui pourront proposer des publicités toujours mieux ciblées.

Mais le vent serait-il en train de tourner pour Facebook ? Le réseau au logo bleu est en plein tourmente, depuis que la société Cambridge Analytica a été accusée d'avoir illégalement acquis les données de 50 millions d'utilisateurs. Dans ce contexte, un mouvement qui se répand via le hashtag #DeleteFacebook (#supprimezFacebook) prend de l'ampleur.

Parmi ceux qui ont fait la promesse de quitter le réseau social, on trouve Brian Acton. En 2009, cet ancien ingénieur de Yahoo a fondé avec Jean Koum l'application WhatsApp. Un service revendu en 2014 à... Facebook. "Supprimez-le et oubliez-le. Il est temps de se soucier de la vie privée", ajoute-t-il dans un message publié sur Twitter.

D'autres personnalités comme Mark Hoppus, chanteur et bassiste du groupe Blink 182 ont rejoint le mouvement.

Signalons tout de même que Brian Acton a travaillé pour Facebook avant de se concentrer sur le projet Signal, une application qui permet d'échanger des messages cryptés de bout en bout.

Polémique sur Facebook et l utilisation de données personnelles au JT du 20/03

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK