Déconfinement en France: premier concert avec spectateurs, "C'est reparti, ça fait du bien"

"C'est reparti, les affaires reprennent! ça fait du bien, non?". Le chanteur Garou a donné le ton ce vendredi soir, devant les près de 2000 spectateurs de l'Accor Arena, à Paris, rassemblés par France Télévisions pour un premier concert depuis la crise du coronavirus.

L'enceinte de Bercy est apparue toutefois bien vide au regard des 20.000 personnes qu'elle peut contenir habituellement. Deux scènes en forme de cœur étaient installées en son centre. Et tout autour, l'équipe technique de l'émission "Tous ensemble pour la musique" a diffusé l'événement sur France 2, à deux jours de la Fête de la musique qui se tient dimanche.

Les règles sanitaires sont strictes: port du masque obligatoire, marquage au sol pour éviter que les spectateurs ne se croisent, et obligation de laisser un siège vide tous les deux sièges pour respecter la distanciation dans la salle.

44 artistes de la scène française : il y avait aussi Vianney, Benabar ou encore le groupe LEJ, se succèdent dans la soirée, principalement sur les écrans géants qui coupent la salle en deux, une autre partie du concert ayant été enregistrée mercredi et jeudi.

Aucun autre concert n'est pour le moment prévu dans cette salle avant celui de M. Pokora, le 15 septembre prochain.

Sans public à Bruxelles

C'est sans public mais avec de nombreux artistes qu'en Belgique on a aussi démarré les festivités de la fête de la musique. Au cirque royal, plusieurs artistes tel que Loïc Nottet se sont produit ce vendredi soir. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK