Déclarations sexistes : Eddy Demarez suspendu par la VRT

La VRT a suspendu le journaliste sportif Eddy Demarez, a confirmé la chaîne publique flamande dimanche. Le journaliste avait tenu des propos offensants et sexistes à l’encontre de l’équipe nationale féminine de basket-ball, de retour des Jeux Olympiques.

Lors de la diffusion de la réception des médaillés olympiques de retour de Tokyo samedi après-midi via la chaîne Facebook Live de Sporza, le journaliste sportif Eddy Demarez s’est laissé aller à des commentaires sur l’orientation sexuelle, l’apparence physique et le nom des Belgian Cats. Le journaliste a rapidement présenté ses "sincères excuses", ce qui n’a pas empêché la polémique d’enfler au fil des heures.

La VRT a décidé de suspendre le journaliste, qui ne sera plus actif au sein de la chaîne pour une durée qui n’a pas été précisée. La mesure a été annoncée par l’administrateur délégué de la VRT Frederik Delaplace dans un courriel interne aux collaborateurs. L’information a ensuite été confirmée par la chaîne.

Frederik Delaplace aurait également qualifié de "particulièrement déplorable" le fait que le travail effectué par Sporza (le label des émissions sportives de la VRT, ndlr) durant les Jeux Olympiques ces dernières semaines "soit maintenant remis en question par une série de déclarations inacceptables faites par un membre du personnel".

 

Extrait de notre journal de la mi-journée :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK