Décès du poète et scénariste de bande dessinée Vladimir Grigorieff

Vladimir Grigorieff était également poète et avait ainsi publié en 2005 un recueil de haïkus.
Vladimir Grigorieff était également poète et avait ainsi publié en 2005 un recueil de haïkus. - © Tous droits réservés

Le poète, philosophe, vulgarisateur et scénariste de bande dessinée Vladimir Grigorieff est décédé mardi à l'âge de 85 ans, indiquent les éditions du Lombard mercredi dans un communiqué.

Né à Bruxelles en 1931 dans une famille juive d'origine russe, Vladimir Grigorieff était licencié de l'Institut de Philologie et d'Histoire orientale et slave de l'Université Libre de Bruxelles.

Auteur de plusieurs ouvrages de vulgarisation, on lui doit notamment les titres suivants : "Philo de base", "Philosophies orientales", "Religions du monde entier", "Mythologies du monde entier", tous parus aux Editions Eyrolles et, aux Editions Vie ouvrière, "Le Judéocide", consacré comme son nom l'indique à la Shoah.

Amateur de bandes dessinées, il appréciait particulièrement Hergé mais aussi Joann Sfar ou encore Art Spiegelman. Il avait publié en 2017 sa première bande dessinée intitulée "Le conflit israélo-palestinien", en collaboration avec le dessinateur Abdel de Bruxelles, dans la collection "La petite Bédéthèque des Savoirs" (Lombard) et salué par la critique.

Vladimir Grigorieff était également poète et avait ainsi publié en 2005 un recueil de haïkus.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir