De nombreux fans n'ont pas voulu manquer la sortie de l'album posthume de Johnny Hallyday

Ils étaient des centaines jeudi soir à attendre sur les Champs-Élysées que minuit une sonne et que l’album de Johnny soit enfin disponible. Un grand disquaire était resté ouvert pour l’occasion, et à minuit une, les fans ont pu se précipiter dans les magasins pour s’emparer enfin de l’album de Johnny et ils ont pu le faire jusqu’à quatre heures ce matin.

Warner, la maison de disques de Johnny, a réussi un joli coup marketing en entourant l’album d’un secret total. Contrairement à ce qui se fait d’habitude, aucun single n’a précédé l’album, aucun extrait n’a été diffusé par les radios, créant une envie immense chez les fans. Pas moins de 800 000 CD sont disponibles depuis cette nuit, c’est 10 fois plus que d’habitude. Pour un album très rockabilly, très années 60, que l’on aimera ou pas, mais où on ne pourra que s’émouvoir de la puissance incroyable de la voix de Johnny.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK