Dans les coulisses des capsules foot de l'Agent Verhaegen

Ses mimiques sont célèbres, son "hey là-bas" est reconnaissable parmi des centaines et son rire communicatif en laisse peu de marbre. Pablo Andres, ou plutôt "l’Agent Verhaegen", est une vraie star sur Facebook depuis deux ans et sa notoriété explose depuis ses passages en télévision lors de la Coupe du monde.

A l’origine, la vie de tous les jours était son terrain de jeu mais depuis plusieurs mois, ce passionné de football s’autorise le monde du ballon rond et, évidemment, les Diables rouges. Ce que le public sait moins, c’est que toutes ses capsules sont réalisées entièrement par Pablo Andres, depuis l’écriture jusqu’au montage... et dans son grenier.

"C’est ce qu’on appelle un 'home studio', c’est un petit cocon que je me suis créé pour essayer d’être le plus autonome et le plus réactif possible à l’actualité. Ce studio se trouve dans le grenier de ma maison. J’ai une petite caméra équipée d’un fish-eye qui donne cet effet arrondi et 'cartoonesque' qui accentue mes caricatures. J’ai aussi deux spots d’éclairage pour bien éclairer lors des tournages et j’ai aussi un petit décor qui se voit derrière moi lors des vidéos." Mais pour autant, ce studio "maison" est loin d’être amateur.

"Des professionnels sont venus pour m’aider ; un ingénieur du son pour optimiser le son de la pièce, un caméraman est venu me conseiller pour les éclairages, une décoratrice pour les accessoires du studio et j’ai même reçu les conseils d’un maquilleur pour me dire comment je devais me maquiller. L’idée, c’est vraiment que je puisse concevoir ma vidéo de manière indépendante tout en ayant tous les réglages déjà prêts."

Au total, Pablo Andres réalise une quinzaine de vidéos de deux minutes lors de ce Mondial. Cela impose au comédien un rythme de travail très important. "D’abord, je regarde les matchs. C’est essentiel de regarder ce qui se passe. Je ne peux pas inventer, je suis obligé de réagir à des choses qui existent. Les matchs se terminent vers 22h/22h30, et puis je commence à écrire mes textes pendant une, deux ou trois heures et je les peaufine le lendemain matin. Vers 10h le lendemain, je commence le tournage qui dure une heure. Même si à la fin, je n’ai que 15 minutes de rushes, il faut bien une heure car je tente plusieurs choses, je regarde en cours d’enregistrement comment ça donne, s’il faut recommencer ou tenter autre chose. Enfin, je m’occupe du montage qui me prend trois à quatre heures de travail et j’envoie la capsule le jour même de la diffusion. Donc au total, il y en a pour sept ou huit heures sans compter le temps de visionnage des matchs."

L’intérêt pour le football et les Diables rouges ne tombe pas de nulle part. Dans le passé, le comédien a déjà réalisé plusieurs capsules avec des joueurs de l’équipe nationale comme Thomas Meunier, Eden Hazard ou Axel Witsel. "Cela fait plusieurs années que je les suis, comme tout amateur de football. Et normalement, c’est assez compliqué d’avoir accès à ces joueurs pour réaliser des choses avec eux. Enfin, quand je dis "eux", c’est plutôt par rapport à ce qu’ils représentent, leurs contrats, leurs sponsors. Tout le monde veut faire des vidéos avec eux.  Mais les joueurs eux-mêmes, ce sont des jeunes comme nous tous, super cool sans égo ni grosse tête. Donc normalement, c’est compliqué. Mais moi, j’ai eu la chance qu’ils apprécient ce que je fais. J’ai d’ailleurs appris que lors de l’Euro 2016 en France, ils avaient essayé de me contacter pour faire une vidéo avec moi et ça n’avait pas pu se faire car on n’avait pas réussi à se joindre. Bref, comme ils apprécient ce que je fais, cela a facilité beaucoup les choses. Je suis alors rentré en contact avec la fédération et cela a pu se faire uniquement parce qu’ils avaient envie de le faire."

L'agent Verhaegen nouveau coach des Diables rouges

L'agent Verhaegen explique à Eden Hazard et Thomas sa tactique pour gagner la Coupe du monde en Russie.

"Les Diables, ils adorent participer à ces vidéos Ils jouent en fait. D’habitude ils jouent avec un ballon, et bien là ils jouent d’une autre façon. Et puis, ils sont très à l’aise. Ils ont l’habitude des médias et des caméras. Ils sont bons comédiens en plus. Eden Hazard et Thomas Meunier ont très bien fait cela. Lors du tournage, on rigole beaucoup, on se marre vraiment et on coupe ces scènes-là parce que c’est complètement absurde."

La relation entre Pablo Andres et certains joueurs existe vraiment. "Ces derniers jours, j’ai des contacts avec Thomas Meunier avec qui je m’entends très bien, avec Axel Witsel aussi. On s’envoie souvent des messages. D’ailleurs, hier, j’ai battu Axel à Fifa (rires). Dans ces contacts, je vois aussi leur mentalité, ils ont l’air très sereins, très posés, très confiants mais sans en faire trop. Ils prennent vraiment cela de la bonne façon, je trouve."

Aussi loin que les Diables iront, Pablo Andres jouera lui aussi sa Coupe du monde. Le succès de l'équipe nationale a donc une influence aussi sur son succès à lui. Le comédien compte sur cette vitrine pour s'attirer de nouveaux fans en prévisions des ses spectacles planifiés pour 2019.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK