D'anciens employés de Tinder lancent une application pour concurrencer Linkedin

Ripple reprend le principe du swipe, rendu populaire par Tinder
Ripple reprend le principe du swipe, rendu populaire par Tinder - © Ripple

Ripple, c'est le nom d'une application de networking lancée aujourd'hui par d'anciens employés de Tinder. Lancée à l'occasion du "Consumer Electronic Show" (CES) qui a ouvert ses portes ce mardi à Las Vegas, cette application mise sur les rencontres professionnelles. Un concurrent que LinkedIn n'attendait pas.

Tinder, cette application de rencontre met en relation, depuis septembre 2012, des hommes et des femmes à la recherche de l'âme sœur. Le principe du "swipe", la glissade du doigt sur l'écran du smartphone, a fait le succès de l'app de dating. Lorsque l'utilisateur veut engager la discussion avec la personne dont la photo s'affiche sur son écran, il lui fait savoir en glissant son doigt vers la gauche. Si elle a fait la même chose, ils peuvent alors engager la conversation.

Partant de ce principe, Ryan Ogle, l'ancien directeur technique de Tinder, lance aujourd'hui Ripple. Il s'agit d'une application de networking qui met en relation des demandeurs d'emploi avec leurs employeurs potentiels. Forcément, les concepteurs ont repris la recette à l'origine du succès de leur ancien employeur. Ici on swipe non pas sa future conquête mais les profils qui nous intéressent pour notre entreprise.

Aux débuts de Tinder, il s'agissait surtout de permettre de rencontrer des nouvelles personnes en ligne. Ripple est un retour aux sources pour nous

Le concept ressemble à Tinder sur la forme. Pour le fond, on se rapproche plus de LinkedIn. Cet autre réseau social de mise en relation d'individus sur base de leurs profils professionnels. Racheté par Microsoft pour 26,2 milliards de dollars, l'application règne depuis plusieurs années sur l'embauche en ligne, forte de 500 millions d'inscrits en avril 2016.

Déjà disponible sur iOS et Android, Ripple pourrait bien causer quelques remous sur le fleuve tranquille que traverse LinkedIn.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK