Cyril Hanouna accusé d'homophobie: "Il s'agit vraiment d'aller fouiller dans la douleur de ceux qui vivent ça au quotidien"

Pour Sébastien Ministru, humoriste belge et défenseur de la cause LGBT, ce canular est "insupportable".  
Pour Sébastien Ministru, humoriste belge et défenseur de la cause LGBT, ce canular est "insupportable".   - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

L'animateur français Cyril Hanouna est englué dans une nouvelle polémique. Dimanche soir, près de 18 000 personnes avaient saisi le CSA suite à une séquence en direct où l'animateur piégeait des homosexuels au téléphone, se faisant passer lui-même pour gay. Pour Sébastien Ministru, humoriste belge et défenseur de la cause LGBT, ce canular est "insupportable".  

Après avoir posté une fausse annonce sur un site de rencontres pour homosexuels, Cyril Hanouna a reçu des coups de téléphone qu'il a pris en direct, via haut-parleur lors de son émission "Touche pas à mon poste". Avec une voix efféminée, l'animateur répond à des homosexuels croyant avoir affaire à une vraie annonce en enchaînant les blagues plus ou moins douteuses. Sur Twitter, de nombreux internautes se sont dit choqués par cette séquence.

Sébastien Ministru, l'humoriste belge lui-même homosexuel, a été blessé par ce canular de Cyril Hanouna. "On voit bien qu'il ne s'agit pas d'humour, explique-t-il. Il s'agit vraiment de moqueries, de faire mal, peut-être sans le faire exprès, mais il s'agit vraiment d'aller fouiller dans la souffrance et dans la douleur de personnes qui vivent ça au quotidien, et ça, c'est insupportable aujourd'hui. On ne peut plus laisser passer ce genre de choses sous le couvert du rire".

Cette séquence de "Touche pas à mon poste" a rappelé à l'humoriste les heures les plus sombres de sa jeunesse et de celle d'autres homosexuels. "Cela m'a fait penser à ce que j'ai personnellement vécu, et que des millions d'homosexuels ont vécu, c'est d'être insulté pendant des années, raconte Sébastien Ministru. Enfants et adolescents, on a été la cible de ces insultes qui nous ont poussé, nous les jeunes homosexuels, à nous cacher, à imaginer des stratégies de fuite pour éviter les autres, pour ne pas devoir être confronté au regard et à l'injure des autres. Ce genre de comportement peut être dangereux. Insinuer que l'on peut comme ça rire et se moquer des homosexuels, cela donne quelque part le feu vert aux téléspectateurs et à certains jeunes pour faire la même chose".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK