Coronavirus : Netflix a-t-il vraiment menacé de spoiler les séries des gens qui sortent ?

En plein confinement, tous les moyens sont bons pour empêcher la population de sortir de chez elle. Même les plus sournois : depuis quelques jours, la rumeur dit que Netflix, le géant du streaming vidéo, lançait une campagne d’affichage qui révèle sans ménagement la fin de ses séries. Les panneaux se situeraient à Hambourg en Allemagne, en rue, dans le métro ou aux arrêts de bus, et certains internautes n’ont pas hésité à relayer cette campagne sur Twitter. Attention, il s’agit de réels spoilers : si vous ne voulez rien vous gâcher, cachez l’image et rendez-vous au prochain paragraphe.

Si les spoilers sont réels, les panneaux sont eux totalement faux. Il s’agit d’une campagne de sensibilisation qui n’a pas du tout été orchestrée par Netflix, mais par deux étudiants en communication de la ville de Hambourg. Les deux jeunes gens ont imaginé une manière très moderne de décourager la population de sortir, en brandissant une menace qui fait presque plus peur que le coronavirus.


►►► À lire aussi: Netflix réduit les débits en Europe pour éviter une paralysie de l'Internet


"La meilleure manière d’arrêter la propagation du covid-19 est de rester chez soi, écrivent les étudiants dans une vidéo en se faisant passer pour Netflix. Mais certains pensent encore qu’il est normal de sortir et de se poser, ce qui gâche tout pour nous tous." Et les étudiants de rendre la pareille en gâchant les séries.

"Nous savions que c’était une belle idée et qu’on aurait pu la présenter à une agence ou à un client, mais notre but était vraiment de communiquer pour que les choses changent", explique l’un des deux étudiants, Prachuabmoh Chaimoungkalo, au site Forbes. Quoi qu’il en soit, avec ou sans ce petit coup de pub, le géant du streaming n’a pas à se plaindre avec le confinement : selon le cabinet Alphonso, le nombre de nouveaux spectateurs uniques a bondi de 25% sur la plateforme depuis fin janvier.