Coronavirus : les éditeurs multiplient les initiatives pour garder le contact avec leurs lecteurs

Un e-book
Un e-book - © Andrius Aleksandravicius / EyeEm - Getty Images/EyeEm

Librairies et bibliothèques fermées jusqu'à nouvel ordre, confinement pour tous... Pour ne pas perdre le lien avec les lecteurs, les éditeurs multiplient les initiatives pour laisser le livre accessible pendant l'épidémie de coronavirus.

A partir de ce lundi et durant tout le temps du confinement, Le Seuil proposera ainsi, via ses comptes Facebook, Twitter et Instagram, la lecture gratuite et intégrale de livres issus des catalogues Seuil et Sous-sol.

Parmi les premiers titres offerts figure notamment "Peste & Choléra" de Patrick Deville.

L'éditeur Les Liens qui Libèrent (LLL) a également prévu de rendre accessible gratuitement certains titres de son catalogue en format numérique. Parmi les titres disponibles on trouve "Il est où le bonheur?" de François Ruffin, "Avant l'effondrement", d'Yves Cochet et "Manuel de survie pour parents d'ados qui pètent les plombs".

L'éditeur a justifié la sélection de ces titres par leur caractère "essentiel" en cette période difficile.

L'éditeur Glénat propose quant à lui une sélection de plus de 100 albums de BD à moitié prix chez tous les distributeurs numériques jusqu'au 30 avril. Le même éditeur met gratuitement en ligne chaque jour un manga sur son internet.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


Autre éditeur de BD, Le Lombard met en ligne gratuitement certains de ses albums sur son site internet.

Du côté des plateformes de vente de livres numériques, Scribd a décidé de rendre accessibles gratuitement tous les contenus de sa plateforme.

La plateforme Iznéo qui travaille en partenariat avec des éditeurs de BD comme Dargaud ou Dupuis, a mis à disposition 6.000 albums issus de trente maisons d'édition, à lire pendant un mois sur son site internet.

Dans un communiqué diffusé lundi, la plateforme Youboox se félicite d'avoir gagné "plus de 100%" de nouveaux lecteurs depuis le début du confinement.

"Nous résolvons tout simplement le problème du 'ravitaillement' quotidien en lecture, étant donné que les librairies et bibliothèques sont actuellement fermées et qu'Amazon vient de suspendre les livraisons de livres", a expliqué Hélène Mérillon, fondatrice et présidente de cette plateforme.

La plateforme, comme la plupart de ses concurrents, profite de l'occasion pour proposer de nouveaux tarifs d'abonnement plus avantageux.

Livres numériques

La chaîne de librairies Le Furet du Nord a décidé de mettre à la disposition de ses lecteurs 5.000 livres numériques sur son site, dont 2.500 grands classiques de la littérature, pendant la période du confinement.

Les enseignes Cultura et Fnac proposent également des livres numériques gratuits sur leurs sites.

Via son site Gallica, la Bibliothèque nationale de France (BnF) propose gratuitement des centaines de milliers d'ouvrages. Avant l'épidémie, l'usage du livre numérique était très marginal en France.

Selon des données du Syndicat national de l'édition (SNE) de 2019, la part de ventes numériques dans les ventes totales de éditeurs représentait seulement 4,81% en littérature.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK