La sélection officielle pour le festival de Cannes 2017 dévoilée

Affiche du festival de Cannes 2017
Affiche du festival de Cannes 2017 - © PHILIPPE SAVOIR - AFP

Dix-huit films ont été retenus à ce stade dans la compétition du Festival de Cannes, dont "Happy End" de l'Autrichien Michael Haneke (avec la jeune belge Fantine Harduin au casting), "Les Proies" de l'Américaine Sofia Coppola, "Rodin" du Français Jacques Doillon (coproduction belge Artémis Productions, la RTBF et Voo/Be tv) et "L'Amant double" de François Ozon (coproduction belge Scope Pictures), ont annoncé jeudi les organisateurs.

L'Américain Todd Haynes avec "Wonderstruck", les Français Michel Hazanavicius avec "Le Redoutable" et Robin Campillo avec "120 battements par minute", le Coréen Bong Joon-Ho avec "Okja", le Germano-Turc Fatih Akin pour "In the Fade" et le Russe Andreï Zviaguintsev pour "Loveless" (coproduction belge Les Films du Fleuve) seront également en lice pour la Palme d'or.

Les acteurs américains Joaquin Phoenix, Colin Farrell, Julianne Moore, Kirsten Dunst et Elle Fanning, la star australienne Nicole Kidman, anglaise Robert Pattinson ou les Français Vincent Lindon, Isabelle Huppert, Jean-Louis Trintignant, Louis Garrel et Adèle Haenel fouleront le tapis rouge.

Nous sommes dans une séquence politique

Hors compétition, la réalisatrice française Agnès Varda et le plasticien JR présenteront "Visages, villages", tandis que Raymond Depardon montrera en séance spéciale son documentaire "12 jours" sur l'internement d'office, Claude Lanzmann "Napalm" sur la Corée du Nord et Al Gore son nouveau film sur le climat, "An Inconvenient Sequel".

"Nous sommes dans une séquence politique" en France avec l'élection présidentielle, qui se tiendra juste avant Cannes, a souligné le président du Festival Pierre Lescure, lors de la conférence de presse. "Ce festival, on espère bien qu'il soit une respiration qui va permettre de ne parler que de cinéma", mais "Cannes ne peut ignorer la politique".

Concernant la sécurité, il a souligné que "nous sommes et nous restons sous le régime de l'état d'urgence" et que "le même dispositif que l'année dernière sera en place" tout au long du Festival qui se déroulera du 17 au 28 mai.

Thierry Frémaux donne rendez-vous pour le prochain festival de Cannes:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK