Comment maintenir son smartphone en bonne santé… et le soigner lorsqu'il a la flemme

 Les premiers symptômes d’un téléphone en mauvaise santé sont simples: une lenteur maladive et une tendance à se décharger rapidement.
Les premiers symptômes d’un téléphone en mauvaise santé sont simples: une lenteur maladive et une tendance à se décharger rapidement. - © YE AUNG THU - AFP

La santé de nos smartphones dépend d’un tas de choses: de sa batterie, du volume de données échangées et de l’espace de stockage disponible. Les premiers symptômes d’un téléphone en mauvaise santé sont simples: une lenteur maladive et une tendance à se décharger rapidement.

Avast a identifié les applications les plus gourmandes en ressources. Pour dénicher ces applications, consulter la fonction ’Batterie’ ou ‘Utilisation de la batterie’, qui se trouve généralement dans le menu ‘Paramètres> Applications’ et qui vous listera vos applications les plus gourmandes en énergie.

Ces applications qu’il faut supprimer ou mettre en veille

Clairement, Pokemon Go est à proscrire tant pour la consommation de données que pour l’autonomie à cause du GPS… Sinon, les gros consommateurs de ressources sont Android et les radios en ligne.

Il existe deux types d’applications. Celles qui s’exécutent dès le démarrage du smartphone, en arrière-plan. Et les applis que chacun active volontairement.

Selon le rapport Avast, parmi les premières, les plus voraces, sont Facebook, et des tas d’applis de Samsung (AllShare, ShatOn et Push Service) et Google (Google +, Hang Hout, Google Maps), ainsi que les bloqueurs de publicité intégrés.   

Dans la catégorie des applis que l’on active volontairement, il y a celles qui permettent de commander à distance sa télé et son Home Cinéma (WatchOn, Airdrop). Mais aussi Google Docs. Pourquoi?… Parce que Google Doc se connecte sans arrêt au cloud par les réseaux 4G ou Wi-Fi.  Et il vaut mieux, bien sûr, désactiver le vibreur.

Certaines applis abusent du stockage. Qui sont les coupables?

Les boulimiques du mégabyte, ce sont Facebook (encore lui), Snapchat, Spotify, Instagram et Google Chrome. Mais le pire du pire : ce sont les podcasts lorsque vous les téléchargez.  

Et pour les applis qui monopolisent le trafic des données, on retiendra les antivirus, à nouveau Spotify et Google, avec comme champions : Netflix et… Facebook toujours.  Et on ne vous parle pas des jeux.

Quelques trucs pour rendre sa jeunesse au smartphone

Pour aider votre batterie, limitez l’affichage des notifications. Demandez-vous, pour chaque appli, si ces notifications sont bien nécessaires. Bien souvent, ce n’est pas le cas.

Ensuite (toujours pour aider la batterie), limitez les intervalles de rafraîchissement des applications ? Et notamment pour Facebook.

Lorsque vous n’en avez pas besoin, couper les fonctions Bluetooth, GPS et Wifi. Le Wifi scanne en permanence, à la recherche d’un réseau. En déplacement, cela peut coûter 20% de la batterie.

Et s’il vous manque de l’espace de stockage, n’oubliez pas que les applis téléchargent des fichiers temporaires et des cookies. Selon AVG, Naviguer dans la ‘timeline’ de Facebook durant 60 secondes revient à créer 5 Mo de fichiers temporaires. Dans le gestionnaire d’applications (les paramètres) il est possible de nettoyer la cache de chaque application.  

Veillez, enfin à réduire la luminosité de l’écran à un niveau raisonnable : entre 50 et 70%. Car l’écran d’un smartphone est responsable de près de 80% de la consommation.

Et pour automatiser tout ça ?  

Mais paramétrer chaque appli et nettoyer les caches manuellement est très vite fatiguant. Mieux vaut installer un petit utilitaire qui s’en chargera. Pour cela, il suffit de se rendre dans le magasin en ligne de votre smartphone et d’y taper ‘Cleaner’ (nettoyeur) dans le champ de recherche. Plusieurs logiciels sont proposés, et le plus souvent gratuitement. Certains smartphones proposent d’ailleurs leur propre utilitaire, déjà intégré.

Pour libérer de la mémoire de stockage

La mémoire de stockage d’un smartphone est réduite, parfois à peine 16 Go, dont une partie importante est squattée par les données systèmes du téléphone.

Pour disposer d’un peu de place, il est conseillé d’effacer les jeux et les applis d’édition vidéo. Et d’effacer les podcasts téléchargés.

Si cela ne suffit pas, vous pouvez encore ajouter de la mémoire via une carte micro SD. Mais jetez votre dévolu sur une carte rapide de ‘classe 10’. Sinon la carte sera trop lente pour collecter les données… Ce qui ralentirait votre téléphone.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir